PORTER DE VRAIES ALTERNATIVES POUR NOTRE TERRITOIRE

​En articulant plusieurs modes de transport nous serons capables de réduire l'usage de la voiture individuelle. Le projet Mobil'Hautes-Alpes imagine un maillage complet de solutions de mobilité qui permettent de relever le défi à l'échelle de notre territoire.

L’impact de nos modes de vie sur le climat nous pousse à changer nos habitudes, notamment de déplacement. Une transition départementale sur le transport est le moyen d'imaginer ce que seront les Hautes-Apes demain.

 

Les propositions ont été pensées avec les acteurs du département en s'appuyant la volonté de répondre aux besoins et de protéger l'environnement. Elles s'ancrent dans une véritable dynamique de projet de territoire.

LE PROJET MOBIL'HAUTES-ALPES

Faire du train un mode de transport efficace et accessible au plus grand nombre

  • Embarquer au plus près de chez soi - Ouvrir des haltes ferroviaires à La Roche des Arnauds, La Freissinouse, La Bâtie Neuve et La Freissinouse.

  • Prendre le train au quotidien - Repenser l'offre de service pour répondre aux besoins. Créer des navettes ferroviaires cadencées qui permettent de desservir les bassins de vie toute la journée, notamment pour les trajets domicile/travail/étude.

  • Imaginer une halte saisonnière - Pourquoi ne pas desservir les baies St Michel et de Chanteloube pendant les mois d'été ?

Voyage en train

Faire du car un complément pour n'oublier aucune partie du territoire

  • Se passer de la voiture, même en vallée - Proposer une desserte car qui viennent en complément de la desserte ferroviaire afin d'étoffer le service vers et depuis toutes les vallées du département.

  • Desservir les lieux touristiques - Désengorger les stations de ski, les fonds de vallées et autres hauts lieux touristiques en acheminant les visiteurs avec des navettes.

Autobus

Faire de la place au vélo la clé pour les déplacements du quotidien

  • Rouler en sécurité - Mettre en service des infrastructures qui permettent à chacun de pouvoir rouler à vélo en se sentant en sécurité. Par exemple en augmentant les voies cyclables indépendantes de la route.

  • Favoriser l'intermodalité - Permettre à chacun d'embarquer facilement son vélo à bord des trains ou des cars.

  • Se stationner sans encombres - Multiplier les solutions de stationnement afin de faciliter les déplacements.

Fille avec casque

Passer d'un mode de transport à l'autre en un tour de main

  • Créer des pôles d'échanges multimodaux - Systématiser la création, aux abords des gares et des haltes, de lieux d'échanges : parking de covoiturage, arrêt de car, consigne à vélo, point stop, borne de recharge pour véhicules électriques...

  • Penser la cohérence - Travailler à l'articulation des horaires et des services pour une démarche véritablement efficiente.

  • Offrir des tarifs et une visibilité adaptés - Réfléchir à des solutions qui permettent de profiter du panel d'offre avec un système billettique unique. Proposer des applicatifs centralisant la totalité de l'offre.

Jeune voyageur

Ramener de la vie dans les villages

  • Générer une dynamique - Proposer un riche choix de solutions de transport pour rendre les villages plus attractifs et inciter les gens à s'y installer en sachant que la mobilité n'est pas un problème.

  • Favoriser l'implantation de tiers lieux - Encourager la création de nouveaux espaces qui dynamise l'économie et la vie locale, à l'image du Buffet de la Gare à Veynes.

Couple au marché
Logo Mobil'Hautes-Alpes MHA